samedi 7 janvier 2012

"Pencil VS Camera" de Benjamin Heine


L'Artiste :

Né en 1983 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, Benjamin Heine est devenu un artiste complet étant photographe, peintre, graphiste et en maîtrisant aussi l'illusion, la sculpture, la caricature...
Il commence la peinture et le dessin à l'âge de 11ans.
Grâce à sa vision du monde et à son expérience, il possède son propre style aperçu dans ses séries appelées "Pencil VS Camera", "Digital Circlism", ou encore "Flesh & Acrylic".

Ses illustrations ont déjà été exposées au Brésil, en Fance, en Grande-Bretagne, en Belgique, aux Etats-Unis... Plusieurs galeries d'art le représentent aujourd'hui. A présent, il est installé et travaille à Bruxelles.






"Pencil VS Camera" : Un impact énorme sur la communauté du design graphique.






Concept visuel inventé et lancé par Benjamin Heine en 2010, "Pencil VS Camera" est la juxtaposition d'une photographie et de dessins, entre l'imagination et la réalité. Sur la plupart de ses photos, la main de l'artiste est toujours visible. Le dessin est en noir et blanc et la photographie en couleurs. Les principaux thèmes sont : l'Amour, la Nature, l'Amitié, la Liberté...





A l'arrière plan de cette oeuvre, l'artiste a photographié une ville située au bord de la mer. Les maisons se trouvent sur des rochers. Elles sont "carrés", de couleurs grise ou blanche. La forme de ses habitats nous laisse supposer que c'est une ville Méditerranéenne. Ensuite, au second plan se trouve le dessin en noir et blanc de Benjamin Heine. C'est un jeu de Tetris qui tombe du ciel. Des petits bonhommes sautent sur les différents cubes qui possèdent des fenêtres. Nous pouvons voir un assemblage, dans le bas du dessin, entre les maisons de la photographie et les cubes du jeu du dessin. Cependant, à droite et à gauche de l'illustration, ce n'est pas le cas : la maison (à gauche) est cachée, elle n'a rien à voir avec le dessin. Heine a surement voulu montrer sa vision du monde: il voit le monde comme un jeu, un assemblage de pièces...

Enfin, au premier plan est représentée la main de l'artiste. Et nous remarquons qu'il est impossible (à moins que la feuille soit un carton et encore) de tenir une feuille de cette manière.


D'autres tableau de la même série






D'autres séries :

_ Digital Circlism (lancé en 2010)

C'est un gros travail numérique. C'est un ensemble de cercles, tous de couleurs différentes, qui dont apparaître un portrait.





_ Flesh & Arcylic (lancé en 2011)


C'est de la peinture à l'acrylique sur des panneaux en bois, dans lesquelles l'artiste incruste des corps humains. Ces oeuvres siont souvent très colorées.





J'ai choisi cette oeuvre car elle est original. Le fait d'jouter une image devant une photographie est intéressant: ça laisse un mystère, une énigme... On ne sait pas ce qui se trouve derrière le dessin, il peut y avoir des maisons normales mais il peut aussi y avoir autres choses. Notre imagination fait le reste.

3 commentaires: