dimanche 10 octobre 2010

"Vive la République", une belle rencontre archéologique



Le 23 septembre 2010 nous sommes allés au musée de la Cour d’or à Metz pour assister à une conférence de Mme Dupond, sur l’archéologie, ainsi qu’une visite de l’exposition « Vive la République ! ».

Mme Dupond est responsable du pôle archéologique de la CA2M (communauté d'agglomération de Metz) et nous a d’abord présenté son métier : la formation requise pour devenir archéologue (minimum BAC+5), les différentes fouilles pratiquées telles que les fouilles préventives (quand le site est en danger et qu’il faut agir vite) ou les fouilles programmées (le site n’est pas en danger, les recherches sont donc longues et peuvent durer plusieurs années) ainsi que les différentes spécialisations du métier d'archéologue (l'archéozoologue, l'anthropologue, etc...). Le service qu'elle dirige pratique en général davantage les fouilles préventives....surtout dans la ville de Metz. C'est à cette occasion qu'elle a dirigé celles de la place de la République au moment des vastes travaux de réaménagement de la place.


Puis nous a fait visiter l’exposition qui regroupe les découvertes faites sur la place de la République à Metz durant la campagne de fouilles de 2008. (mais aussi des campagnes précédentes de l'Esplanade et de l'Arsenal). Parmi ces découvertes nous avons pu voir le fragment d’un gros bloc taillé rectangulaire nommé « l’autel de Cybèle » et qui représente des scènes de procession liées au culte de la déesse orientale Cybèle."

L'exposition présentait également les différentes étapes de l'occupation de la place de la République : la période de l'âge du fer, la période gallo-romaine, puis l'époque médiévale (avec ces belles maisons patriciennes où l'on a découvert de magnifiques verres du XVIe siècle) puis la construction de la Citadelle à l'époque moderne pour enfin présenter le projet d'aménagement de l'actuelle place de la République vidée de son immense parking.


Pour finir : un grand merci au Musée de la Cour d'Or de nous avoir accueilli et bien sûr, à Mme Dupond.

Pour plus d'infos, lire le catalogue de l'exposition


Audrey Fickinger


7 commentaires: