lundi 21 novembre 2011

Le métro charonne revu par Ernest Pignon Ernest

POURQUOI ?
J'ai choisi cette oeuvre pour honorer un devoir de mémoire envers tout ceux qui sont morts pendant cette période.
OU ?
L’œuvre se passe dans le Métro Charonne.
QUAND ?
Cela se situe entre 1961 et 1962.
QUI ?
Elle parle de 8 manifestants algériens.




CONTEXTE ARTISTIQUE ;
L’auteur qui a crée cette oeuvre s'appelle Ernest Pignon Ernest. Il est né Nice en 1942. Artiste engagé, il dénonce la guerre et autres problèmes mondiaux au travers de ses créations. Comme le Métro Charonne, qui est une œuvre In Situ, ce qui signifie qu'elle est éphémère et non traditionnelle. Elle ne tient donc pas dans un cadre et n'est pas entreposé dans un musé. Il appartient au mouvement artistique du Street Art, qui consiste à travailler dans la rue, à partir des murs et tout ce qu'on peut trouver dans le milieu urbain.



C'est d'ailleurs une des raisons pourquoi il a préféré Paris à Nice, pour son milieu plus urbanisé. 



 L'artiste a voulu faire un hommage aux 8 Algériens morts lors d'une manifestation pour l'indépendance de l'Algérie. Cette œuvre in situ montre de part les photographies collés aux escaliers ce qui a pu ce passer ce 8 février 1962. En effet, les affiches en noirs et blancs soulignent cette trace d'ancienneté mais également de tristesse. On remarque bien vite que les photos sont toutes droites Cette rigidité dégage une impression de glissement, qui quand on y réfléchit bien, montre que les corps n'ont plus assez de force pour s'accrocher aux rambardes, et donc, à la vie. Les personnes sur les affiches sont toutes les mêmes, ce qui renforce cette idée d'idéaux partagés et d'unicité. Mais ce qu'avait en tête l'artiste, à part ce devoir de mémoire, c'est de défier les personnes qui passaient par là, les confrontant à deux choix :
Marcher sur les affiches, ou les contourner ?

CONTEXTE HISTORIQUE ;
Les 8 manifestants ont donnés leur vie pour un but bien précis : L'indépendance de l'Algérie. En effet, depuis 1954, l'Algérie avait été conquise par la France qui en avait fait une colonie. Les pieds noirs, entre autre les européens qui vivaient depuis des générations en Algérie, ont du s’exiler en France à cause de la guérilla. La guérilla était une guerre assez atypique, qui avait pour but d'éliminer ses adversaires par des embuscades, des assassinats et des meurtres ainsi que divers moyens de tortures. Elle était beaucoup plus violente qu'une guerre traditionnelle. Ils ont donc presque tout perdu. Pour ne rien faire profiter à leurs ennemis, ils ont utilisés la loi de la terre brûlées, qui comme son nom l'indique consiste à brûler tout derrière eux. Les pieds noirs sont donc allés en France pour fonder l'O.A.S. C'est un groupe terroriste qui voulait à tout prix que l'Algérie ne puisse pas retrouver son indépendance, composés en majorité de pieds noirs et de policiers français. Mais le 8Février 1962, un drame se produisit. 100 manifestants allaient dans le Métro Charonne pour lutter contre l'O.A.S et ses agissements et aussi pour leur pays. Malheureusement, 8personnes ont trouvés la mort pendant cette manifestation, écrasés contre les barbelés et étouffés dans la masse humaine. L'O.A.S se dissout quand la guerre d'Algérie se termina, et que l'Algérie retrouva son indépendance. L'ennemi principal de cette organisation était sans aucun doute le Général de Gaulle, qui lui même avait redonné la liberté à ce pays.


Tamara 

6 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette présentation, cela ma pas mal aidé pour mon épreuve HDA, même si le choix de cette oeuvre n'est pas recommandable, car malgré une analyse sur internet ou personnelle, il n'y a malheureusement pas énormément de chose à dire.

    RépondreSupprimer